• PDA Marseille

Loterie nationale pour sauvetage patrimonial

Lundi, le Figaro dévoilait la liste de 18 monuments qui bénéficieront en priorité du loto du patrimoine en figurant sur les jeux à gratter mis en vente le 3 septembre prochain.

Entre nécessité patrimoniale, joli coup de com et jackpot politique retour sur l’instauration d’un tirage spécial du loto et d’un nouveau jeu de grattage pour sauver le patrimoine.

Aux origines

Empruntée aux anglais, l’idée était dans les tuyaux depuis un certain temps, avec un objectif simple trouver de nouveaux financements pour les monuments patrimoniaux alors que l’argent public se fait de plus en plus rare notamment dans les collectivités locales principales propriétaires de ces dits monuments.

En Grande Bretagne, la mesure  est mise en place depuis 25 ans. Depuis lors, lorsque les Britanniques achètent un ticket de loto, 22% sont reversés pour financer les arts, le patrimoine, le sport de haut niveau, les oeuvres caritatives. Le bénéfice de cette opération  semble ne pas être  négligeable. Ainsi – pour ne citer que lui – le British Museum (l’équivalent du Louvre en France) et sa verrière doivent beaucoup au loto. En effet, les fonds du loto ont permis d’ouvrir le hall au public et des rendre le musée plus attractif.

 Voilà donc que cette mesure débarque en France… Alors comment va-t-elle être mise en place et quelles sont les retombées attendues  ? 

Plan d’attaque : Sélection – organisation – communication

Sélection : Pendant plusieurs mois, chaque internaute pouvait inscrire sur une plateforme participative le nom d’un ou plusieurs monuments qu’ils connaissaient et estimaient en péril. De cette pré-selection, 270 monuments ont été retenus pour bénéficier du tirage du loto du patrimoine et 18 pour figurer sur les jeux à gratter.

Les critères pour être retenus :

  1. “Nous voulions un monument emblématique par région, en métropole et outre-mer” a expliqué la ministre de la Culture Françoise Nyssen au Figaro.

  2. Les monuments devaient également représenter les “différentes facettes” du patrimoine français (religieux, industriel…)

  3. Un autre critère était celui de “l’urgence”, en fonction de leur état de péril

Organisation :  Pour se faire, la FDJ au profit d’un fond spécifique géré par la fondation du patrimoine, lancera le 3 septembre prochain la loterie nationale du patrimoine. Des tickets à gratter à l’effigie de 18 monuments seront proposés au prix de 15€ et un loto spécial patrimoine sera organisé le 14 septembre 2018 avec 10 millions d’euros de gain pour le ou les joueurs gagnants. Les recettes de la loterie seront affectées ensuite au fond spécifique “patrimoine en péril” et réparties entre les différents monuments élus en fonction du niveau d’urgence.

 Communication : Du côté du ministère de la Culture et de la FDJ on estime que ce loto pourrait rapporter entre 15 et 20 millions d’euros.Si cela peut sembler une paille par rapport au 326 millions d’euros de budget total du patrimoine, et à condition ne pas y voir un nouvel impôt ou un désengagement supplémentaire de l’Etat, cela semble aussi être un bon moyen pour Emmanuel Macron de continuer à utiliser le patrimoine comme outil politique. Avec cette idée populaire, comprise par tous le président souhaiterait-il se présenter encore comme le sauveur du patrimoine ?

Restons optimistes et essayons de n’en retenir qu’une formidable impulsion donnée au mécénat populaire et collectif pour sauver Notre Patrimoine 😉

A vous de jouer et de gagner !!

Et puis qui dit des monuments mieux conservés, dit des visites encore plus joliment commentées. Alors n’hésitez pas à nous contacter !

#loterienationale #patrimoine #actualitésculturelles #visitesguidées #lotodupatrimoine

0 vue

©2020 par Pont des arts Marseille Provence. Créé avec Wix.com