©2020 par Pont des arts Marseille Provence. Créé avec Wix.com

 
  • PDA Marseille

A Marseille, le street art au centre du ring pour le combat du siècle !

Depuis quelques temps, les articles fleurissent sur la place du street art à Marseille. On nous annonce même que Marseille pourrait bientôt avoir son quartier entièrement dédié au Street art. Quelle chance !

Oui mais voilà … il semblerait que le quartier vainqueur ne soit pas encore désigné, et que l’on doive dans les mois à venir assister à une véritable battle pour les départager.

A notre droite : l’hyper centre avec La Canebière comme porte drapeau, et à notre gauche le territoire d’Euroméditerranée.


L’hyper centre avec La Canebière comme porte drapeau


Côté Canebière, l’objectif énoncé est simple : le street art doit viser à redonner du peps aux façades d’un quartier mal-aimé ! Ainsi plusieurs rideaux métalliques sont devenus des supports aux oeuvres d’artistes graffeurs comme JBC ou bien encore Mako. Ces graffs viennent compléter les dessins rouges, or et gris, déjà réalisés rue du théâtre français et les très beaux portraits grands formats des lycéens et lycéennes de thiers rue Guy Mocquet.


Pour Dominique Bluzet, directeur du théâtre du Gymnase à l’initiative du projet “l’idée est de réaliser une galerie d’art à ciel ouvert. […]et ainsi de faire du premier arrondissement un quartier des arts.”



Le challenger : le territoire d’Euroméditerranée

Côté Euroméditerranée, l’idée serait de s’inspirer du quartier des graffeurs de Miami baptisé “Wynwood” et de tenter d’en exporter le modèle économique à la cité phocéenne.

Nicolas Mannoni désigner,créateurs des affiches Eboy et porteur du projet en est convaincu “le street art apporte un côté créatif et coloré. Ça ferait un quartier beaucoup plus beau et qui deviendrait un quartier phare de la ville”. Et si Hugues Parant, directeur d’Euroméditerranée semble plutôt enthousiaste “le street art est une véritable opportunité pour nous […]” reste encore à convaincre, les investisseurs privés comme ce fut le cas pour Wynwood à Miami.


En attendant le babywynwood l’artiste Espagnol Gonzalo Borondo, à l’initiative de l’Association Marseille Street Art, a proposé l’hiver dernier un projet nourrit de la notion in situ “Matière noire” dans le Marché au puce de Marseille sur le territoire d’Euroméditerranée.

Et le quartier historique du street art dans tout ça ? 


Mais dans ce nouveau combat, ne mettrions-nous pas un peu vite de côté le quartier marseillais historique en matière de Street Art : le Cours Ju ? Qui avec ses murs tapissés de graffs et de fresques par des artistes locaux est le plus grand quartier consacré au street art en France.

Alors qui remportera ce combat au sommet ? Et si finalement le grand gagnant c’était le Street Art, qui en devenant une véritable opportunité de développement économique pour les quartiers, gagne aussi ses lettres de noblesse ?!

Pour découvrir Marseille autrement, nous pouvons vous proposer des visites promenades.

Pont des arts met à votre disposition une équipe de guides conférenciers professionnels multilingues. N’hésitez pas à nous contacter

Envie d’expo ? N’hésitez pas à consultez notre agenda culturel

#CoursJulien #Visiteguidée #Marseille #Streetart #Visitepromenade #Tourisme #promenadeurbaine