• PDA Marseille

5 petites choses sur … Nicolas de Staël

L’Hôtel de Caumont consacre son exposition estivale à Nicolas de Staël, l’occasion pour nous de lui consacrer un article de notre série “Cinq petites choses sur…”

  1. 1. De son vrai nom … Николай Владимирович Шталь фон Гольштейн

Le baron Nicolaï Vladimirovitch Staël von Holstein né le 5 janvier 1914 à Saint Pétersbourg. A la suite de la révolution de 1917, comme de nombreux “russes blancs”, la famille est contrainte à l’exil d’abord en Pologne, puis à la mort des parents en Belgique.

  1. 2. Au début il y avait du sombre !

Si aujourd’hui Nicolas de Staël est reconnu pour ses grands aplats de couleurs vives, il en a pas toujours été ainsi. Les tableaux du début sont des petits ou moyens formats assez sombres.

  1. 3. Une amitié créatrice

Au début de l’année 1951, de Staël rencontre René Char, dès cet instant, à la naissance de ce qui sera une grande amitié, a surgi un élan créateur. Après s’être imprégné de douze extraits du “Poème pulvérisé”, le peintre se met immédiatement au travail et compose 14 gravures de ce que nous connaissons sous le titre  “Bois de Staël” de René Char.

  1. 4.  Une série “Les Grands footballeurs”

Le 26 mars 1952, Nicolas de Staël assiste avec sa femme au match amical France /Suède au Parc des Princes. Le match se déroule dans un contexte un peu particulier puisqu’il se joue pour la 1ère fois en nocturne sous projecteurs. Ebloui, Nicolas de Staël passe toute la nuit qui suit à tenter de reproduire sur toile ce qu’il a vu quelques heures plus tôt. Au final une série d’une quinzaine de toiles voit le jour.

  1. 5. Passion mortelle

  2. En 1953, lors de son séjour en Provence, de Staël rencontre Jeanne Polge dont il tombe éperdument amoureux. Une relation passionnelle qui s’avèrera impossible. Il peint Jeanne de mémoire, tour à tour nu, debout, couchée…Nicolas veut revoir Jeanne. Mais le 14 mars 1955, elle se refuse à lui. Le 16 mars ne le supportant plus, il sort de son atelier d’Antibes,monte jusqu’à la terrasse de l’immeuble… et se jette dans le vide.

Pour découvrir l’exposition “Nicolas de Staël en Provence” à l’Hôtel de Caumont en visite guidée, idéale pour en apprécier chaque aspect, nuance et objet, Pont des arts met à votre disposition une équipe de guides conférenciers professionnels multilingues. N’hésitez pas à nous contacter 

©2020 par Pont des arts Marseille Provence. Créé avec Wix.com