Le Lycée Thiers : un incontournable de Noailles

Même s’il faut bien l’avouer on a quitté les bancs de l’école depuis un certain temps déjà, on garde tous en tête le souvenir d’un établissement scolaire … Pour notre quartier, le quartier de Noailles, il en est un emblématique ;  le lycée Thiers.  En cette semaine de rentrée, on vous propose une petite plongée dans l’histoire de cet établissement scolaire incontournable de la citée phocéenne. La création par Napoléon Par la loi du 1er mai 1802, Napoléon décide de la création

La maison Puget : trésor marseillais bien caché

Dans la découvertes des incontournables du quartier de Noailles, nouvel arrêts à la maison Puget ! La Maison Puget : une démonstration Sur une mince parcelle de terrain, la demeure d’ordonnance classique est couronnée d’un attique, encadrée de pilastres doriques et corinthiens, ornée d’un buste du Christ, d’un balcon et d’une belle porte. Elle est l’exemple le plus fameux des immeubles en forme de proue que le 17ème siècle est capable de produire. Dès lors, la maison ne repré

La Maison du Figaro

Dans la découvertes des incontournables du quartier de Noailles, nouvel arrêt à la “Maison du Figaro”… A l’angle de la rue des Récolettes, du Cours Saint Louis et de la Canebière se dresse un majestueux hôtel particulier à pilastres corinthiens… voici son histoire. La maison Figaro au commencement En 1675, dans le cadre des travaux entrepris pour la réalisation d’une nouvelle avenue appelée le Cours – actuels Cours Belsunce et Saint Louis – l’architecte Pierre Pavillon imagin

Le marché des Capucins : Une institution marseillaise

Notre série de l’été 2018, prend des accents Jean-Pierre Pernautvien en vous proposant un détour par nos marchés marseillais préférés … mais rassurez-vous façon Pont des arts. 1er arrêt : le Marché des Capucins, étendard de Noailles – quartier ventre de Marseille.  Voici son histoire … Six jours sur sept sur cette petite place et dans ses rues attenantes (rue longe des capucins, rur d’Aubagne…) vous est proposé un tour du monde gustatif. On y trouve des dizaines d’étals de fr

Le Grand Hôtel de Marseille

Pour poursuivre  la découverte des incontournables du quartier  Noailles, on vous conte l’incroyable destin d’un hôtel “particulier” : Le Grand Hôtel de Marseille. En voilà un qui a su se reconvertir tout  en gardant sa nature profonde “d’hôtel”  😉 Chapitre 1 : Un hôtel particulier En 1679, Jean-Baptiste Chabert, constructeur de galères, bâtit à l’angle de la Canebière et de l’actuel Cours Lieutaud un hôtel particulier… L’histoire est en marche. Pour la petite histoire, une

L’Herboristerie du Père Blaize

Pour poursuivre  la découverte des incontournables du quartier de Noailles, notre deuxième arrêt sera l’Herboristerie du Père Blaize …  parce que comme on dit à Marseille “Après la Bonne Mère, il y a le Père Blaize” Toussaint Blaize : herboriste de son état C’est en 1815 que Toussaint Blaize – guérisseur de son état -descend de ses Alpes natales pour ouvrir son échoppe de plantes médicinales rue Méolan à Marseille : l’herboristerie du Père Blaize est née. Chez le Père Blaize,

La Maison Empereur

Dans la découvertes des incontournables du quartier de Noailles, notre premier arrêt se fera à la Maison Empereur… Tout ce que vous cherchez vous le trouverez chez Empereur Au commencement de la Maison Empereur… un Empereur En 1827, François Empereur – ça ne s’invente pas – taillandier de son état, reprend une petite quincaillerie alors située dans le quartier de la Bourse Maison Empereur déménage rue d’Aubagne… on ne la délogera plus. Dès lors des générations de marseillais